Dr MARC JUVENSPAN

Institut Français de
de la

5 rue du Dôme
75116 PARIS
Tel : 01 53 65 53 53

La Montagne

53, rue Victor Hugo
92400 COURBEVOIE
Tel : 01 47 89 46 36

Il s’agit d’une infection d’un . Cette infection peut être liée à une plaie du qui se surinfecte, à des manipulations des « petites peaux de l’ongle », au fait de se ronger les ongles ou de se couper les ongles trop courts. Dans la majorité des cas l’infection est située autour de l’ongle réalisant le tableau clinique de la classique « tourniole ». Parfois l’infection se situe au niveau de la pulpe du .

SYMPTOMES ET EXAMEN CLINIQUE

Ce la commence par des douleurs du bout du doigt pulsatiles qui se manifestent la nuit et qui empêchent de dormir. Le doigt devient rouge et gonflé : c’est le premier stade du panaris qu’on appelle le stade inflammatoire.

10

Il n’y a pas à ce stade de pus. L’évolution est soit favorable vers la guérison soit défavorable vers le stade de collection en 2 à 3 jours. Le stade de collection correspond à l’apparition d’une petite boule de pus.

11

EXAMEN COMPLEMENTAIRE

Dans la majorité des cas aucun examen n’est nécessaire. Parfois une radiographie du doigt peut être utile pour rechercher un corps étranger ou un signe de complication (ostéite).

TRAITEMENT

LE PANARIS AU STADE INGLAMMATOIRE

Le traitement consiste en des soins locaux 2 à 3 fois par jour. Il suffit de tremper son doigt dans un flacon contenant un antiseptique.

 

LE PANARIS AU STADE COLLECTE

Le traitement est chirurgical. Il consiste en l’excision (retirer) de tous les tissus infectés et nécrotiques (retirer la boule de pus et les tissus morts). Des prélèvements de pus sont envoyés pour un examen bactériologique.

L’intervention se déroule en ambulatoire (le patient ne dort pas à l’hôpital), sous anesthésie locale ou locorégionale (l’anesthésie générale est pratiquée uniquement en cas de contre-indication à l’anesthésie locale ou si le patient le souhaite).

SUITES POST-OPERATOIRES

Le temps de cicatrisation est de l’ordre de 2 à 3 semaines en fonction de la taille initiale du panaris. Le patient sort de la clinique avec un pansement à changer tous les jours pendant 1 semaine puis tous les 2 jours jusqu’à cicatrisation complète. Dans l’immense majorité des cas, il n’est pas nécessaire de prendre des antibiotiques après l’intervention. Le germe le plus fréquemment rencontré est le staphylocoque doré. Plus rarement il s’agit d’un streptocoque; le patient est alors mis sous antibiotiques adaptés.

COMPLICATIONS

Les complications sont liées au retard à la mise en route du traitement. Il s’agit alors d’une infection qui s’étend à l’os (ostéite), à l’articulation (arthrite), aux tendons (phlegmon), à la main et à l’avant (cellulite). Ces complications nécessitent un traitement chirurgical spécifique, une hospitalisation et la mise en route urgente d’antibiotiques intraveineux.

PREVENTION

Pour éviter d’avoir un panaris, il faut respecter des règles d’hygiène de base:

  • Bien nettoyer toute plaie de doigt et consulter un spécialiste.
  • Ne pas manipuler les petites peaux sur l’ongle (même lors d’une manucure).
  • Ne pas se ronger les ongles.
  • Ne pas se couper les ongles trop courts.
  • Bien se laver les mains tous les jours.