La fracture du scaphoïde opérée sans cicatrice

Posted on juillet 19, 2009 with 0 comments

Levi Leipheimer, coureur de l’équipe Astana et coéquipier de Lance Armstrong, a abandonné le le 16 juillet 2009 en raison d’une fracture du scaphoïde, petit os du poignet fréquemment cassé dans les traumatismes sportifs lors de chute sur les mains.

Grâce à Twitter, on sait que Levi Leipheimer a été opéré le lendemain de cette fracture du scaphoïde par vissage en compression en percutané. Cela signifie que le chirurgien a vissé son scaphoïde en passant une vis à travers la peau quasiment sans cicatrice. Le coureur a bénéficié de la dernière chirurgicale dans le cadre des fractures du scaphoïde. Cette est une mini révolution dans le traitement de ces fractures. Auparavant une non déplacée était traitée par une immobilisation du (parfois le coude et le pouce en plus) pendant au moins 3 mois. Aujourd’hui, grâce à cette de en compression, il n’y a pas d’immobilisation, le patient peut bouger son et reprendre une activité sportive dans le mois qui suit l’intervention, bénéfice non négligeable.

fracture-du-scaphoide-operee-par-vissage-en-percutane

Alors si demain, si je me fracture le scaphoïde, c’est sans hésiter que je me fais opérer…

Tags: Astana, chute, cyclisme, fracture du scaphoïde, Lance Armstrong, Levi Leipheimer, Opération, opération du poignet, poignet, scaphoide, sport, technique, Tour de France, traumatisme, Twitter, vissage

Leave a comment